La gare


Vidéos
Le bénévolat
Événements
Les usagers du parc linéaire
Commanditaires
Membres

RECHERCHONS
BÉNÉVOLES

LES WEEK-ENDS
ET SUR SEMAINE
pour l'accueil des
passants, marcheurs,
cyclistes...

Demander Johnny,
Catherine (coordonnatrice)
ou Gilles
450-224-2105

         
La gare de

VOX POP - VIDÉOS
Journées de la culture 2009

6 entrevues exclusives réalisées auprès de personnes «clés»
de l'histoire de la gare et de Prévost
.

Un peu d'histoire...

Construite en 1898, la gare de Prévost, qui à cette époque s'appelait la gare de Shawbridge, devait servir d'étape pour les voyageurs qui partaient de la métropole pour «monter dans le nord». Il y a près d'un siècle, les locomotives à vapeur avaient besoin de bois, de charbon et d'eau pour poursuivre leur route dans les «Pays d'en haut» du curé Antoine Labelle surnommé le Roi du Nord.

L'actuel bâtiment, long d'une trentaine de mètres, a subi au fil des décennies plusieurs modifications lui permettant de bien accomplir sa mission qui était d'accueillir les voyageurs, les colis de la poste, les commandes par catalogue des grands magasins tels Eaton et Dupuis frères, ainsi que les principales denrées et produits qui s'échangeaient entre Shawbridge et la métropole.

Personnes à identifier

Cette photo «Sauvons nos gares» fut prise vers 1985 par le photographe Michel Brodeur, le matin même où la démolition de la gare était prévue. Qulques jours plus tôt, une pétition de 500 noms avait été déposée par le comité Culture Prévost au conseil municipal de la municipalité afin de sauver la gare, au même titre que l'ancienne école anglophone du village qui avait été convertie en centre culturel et communautaire 10 ans auparavant. Les mordus de la culture et du patrimoine veillaient au grain, tout comme aujourd'hui encore.

Pouvez-vous identifier les personnes sur cette photo?

Il nous manque encore des noms! Si vous passez par la gare, n'hésitez pas à identifier les personnes.
Noms identifiés à ce jour: Raymond Carrière, Gelason Théberge, Yvon Labbé, Angèle Dumoulin (et bébé Gabriel Carrière), Marie Morin, Jean-Charles Desroches, Danielle Morin, Henri Boucher et Lise Leblanc (bébé dans carosse Anouk Lelbanc-Boucher), Claude Vadeboncoeur, Gilles Broué, Frédérick Broué, Nicole Deschamps, Claire Boisvert, Jean-Pierre Aubry, Luc Jacob, Richard Maheu.
Photo: Michel Brodeur
 
Jusqu'en 1937, la gare de Shawbridge accueillait par centaines des touristes venant pratiquer les sports d'été et d'hiver à Prévost. À cette époque, se trouvait à Shawbridge, plus précisément au «Mount Pleasant», le premier remonte-pente mécanique en Amérique du nord. Le célèbre skieur de fond Herman «Jack Rabbit» Johansen venait de tracer la fameuse piste de ski de fond Maple Leaf et de nombreux adeptes le suivaient dans ses pérégrinations.

Avec l'aménagement de la station de ski du Mont-Tremblant en 1937, plusieurs touristes décidaient de bouder les «petites côtes» de Shawbridge pour skier sur les spectaculaires pentes de la montagne Tremblante. Toutefois, pendant plus d'une décennie plusieurs d'entre eux partaient de Montréal le vendredi soir, couchaient à Shawbridge à leur chalet ou au Laurentian Golf Club, pour repartir en train le lendemain avec un lunch pour skier toute la journée à Mont-Tremblant.

Au début des années 1970, le «P'tit train du nord», qui ne pouvait plus concurrencer le transport routier, est retiré du service. Pendant une quinzaine d'années, restera le train de marchandises qui se rendait jusqu'à Mont-Laurier. Au début des années 1980, le poste de chef de gare disparaît, et son logement installé à l'étage du bâtiment est abandonné. La gare de Shawbridge est alors livrée aux vandales qui la saccagent.

En 1985, des citoyens de Prévost décident de la préserver et de la restaurer: le Comité de la gare de Prévost voit le jour. Au début des années 1990, le Canadien Pacifique enlève les rails du «P'tit train du nord». Les skieurs de fond et les cyclistes prennent d'assaut l'emprise ferroviaire, qui devient par la volonté des citoyens et citoyennes le plus grand parc linéaire en Amérique du nord. En 1995, la MRC de la Rivière du Nord procède à l'acquisition de l'emprise ferroviaire et à l'aménagement du Parc linéaire. En 1997-98, les bénévoles du Comité de la gare lui refont une beauté à l'occasion d'une grande corvée. Pour ses cent ans, la gare de Shawbridge retrouve alors son rôle d'accueil des touristes voulant profiter des attraits des Laurentides.

Gilles Pilon, président 1997-2002
Comité de la gare de Prévost

Histoire du P'tit train du Nord
grandquebec.com/laurentides/petit-train-du-nord/

 

Visitez le circuit patrimonial du Vieux Shawbridge.

La gare avant les rénovations

ADRESSE COURRIEL (2011)
garedeprevost@GMAIL.COM

envoyez-nous vos commentaires, images,
projets et autres.

Gare de Prévost
1272, rue de la Traverse, Prévost, J0R 1T0
Téléphone: 450-224-2105

Retour à l'accueil


Site réalisé par
Inter-actif Communications