La gare

Un peu d'histoire
Vidéos
Le bénévolat
Événements
Les usagers du parc linéaire
Commanditaires
Membres

 


RECHERCHONS
BÉNÉVOLES

LES WEEK-ENDS
ET SUR SEMAINE
pour l'accueil des
passants, marcheurs, cyclistes...


Demander Johnny,
Linda (coordonnatrice)
ou Gilles
450-224-2105

         
La gare de

Le projet
  • L'utilisation du bâtiment
  • Volet communautaire


    LE PROJET (en 1997)

    Les membres du Comité de la gare de Prévost ont entrepris en juin 1997 la rénovation du bâtiment de l'ancienne gare de Prévost, un bâtiment qui fait partie de notre patrimoine régional et qui célébrera en 1998 son centième anniversaire de construction, mais qui n'a jamais été classé parmi les biens patrimoniaux ou historiques par les autorités gouvernementales.

    Photo: William Lapointe

    Ce bâtiment qui a appartenu jadis au Canadien Pacifique, fut acheté par le gouvernement du Québec lors de l'acquisition des terrains servant d'emprise au chemin de fer du P'tit train du nord. Il fut ensuite vendu pour la somme de un dollar à la municipalité de Prévost pour qu'il serve de lieu d'accueil en bordure de ce qui est devenu le Parc linéaire du P'tit train du nord.

    En mars 1997, la municipalité de Prévost signait un protocole d'entente avec le Comité de la gare de Prévost, organisme sans but lucratif dûment incorporé, comptant 150 membres, pour que le bâtiment soit restauré et rénové de façon à répondre aux normes actuelles du Code du bâtiment du Québec. Le protocole d'une durée de deux ans, renouvelable pour deux années supplémentaires, prévoit aussi que le Comité de la gare de Prévost doit occuper et animer les lieux de façon à les rendre accessibles en tout temps à la population. La municipalité de Prévost ne verse aucune subvention, ni ne fait aucun don au Comité de la gare pour mener à bien toutes ces opérations.

    Depuis juin dernier, les membres du Comité de la gare se sont lancés dans une grande corvée pour rénover le bâtiment qui, même s'il est encore en excellente condition, doit subir de nombreuses réparations pour rencontrer les normes actuelles du Code du bâtiment.

    Depuis le début des travaux, plus de 5 000 heures de travail bénévole ont été investies dans l'opération alors que les membres du comité et les gens du milieu investissaient plus de 40 000 $ en matériaux de construction ou en services, une vaste opération de solidarité dans un milieu qui tente péniblement de se relever des récessions successives qui l'ont lourdement frappé.

    Depuis juin 1997, les bénévoles et le comité avons aménagé les fondations du bâtiment, un bloc sanitaire (accessible à la population en général, aux usagers du Parc linéaire du P'tit train du nord ainsi qu'aux personnes handicapées), procédé à la réparation et à la peinture du revêtement extérieur, réaménagé le rez-de-chaussée, réparé la plomberie et le système électrique, changé toutes les fenêtres du rez-de-chaussée, isolé selon les normes du Code du bâtiment, et installé du gypse coupe-feu sur les murs porteurs et les plafonds.

    Le rez-de-chaussée du bâtiment est ouvert à la population depuis le 15 décembre 1997 et l'étage pourrait l'être dès septembre-octobre prochain.



    L'UTILISATION DU BÂTIMENT

    Notre projet consiste à redonner à notre vieille gare, témoin de l'évolution sociale et économique de notre communauté, le rôle qu'elle a pu jouer, notamment durant dans la première moitié du vingtième siècle.

    Dans cette gare rénovée, nous allons accueillir les visiteurs utilisant le Parc linéaire du P'tit train du nord (10 000 skieurs et 150 000 cyclistes à chaque année), nous allons les informer sur notre passé et notre histoire, nous allons leur présenter la région et ses attraits, nous allons les guider vers les commerces et services de notre communauté, nous allons les inciter à coucher dans nos gîtes du passant et nos auberges, nous allons tenter de les convaincre de s'installer dans notre communauté soit dans une résidence secondaire soit dans une résidence principale.

    Photo: William Lapointe

    Tout en permettant à toutes ces personnes de se récréer et se divertir nous allons leur donner l'occasion de participer au renouveau économique de notre communauté, et la gare de Prévost sera notre outil pour entrer en contact avec tous ces visiteurs, une sorte d'interface entre le consommateur et les produits touristiques à consommer.

    Dans la gare rénovée, les visiteurs trouveront un accueil chaleureux, des expositions relatant l'histoire des gens de la place et du développement de notre communauté autour de leur gare et du chemin de fer, et toutes les informations utiles pour séjourner dans le coin.

    Notre première année d'activités 1998 est une année fertile en anniversaires que nous entendons souligner de belle façon. Nous sommes ainsi à organiser des activités spéciales pour souligner le centenaire de notre gare, le cinquantième anniversaire de l'adoption du drapeau du Québec, le 25º anniversaire de la fusion des municipalités Prévost-Shawbridge-Lesage, le cinquantième anniversaire de la Société d'arthrite ainsi que le dixième anniversaire du décès du grand poète Félix Leclerc. Cet été, du 24 juin jusqu'au début septembre, nous organisons des concerts en plein air hebdomadaires les samedis soir.

    Nous espérons pouvoir créer cinq emplois permanents dès cette année pour accueillir les touristes et coordonner toutes les activités de financement susceptibles d'assurer la survie de notre projet.


    VOLET COMMUNAUTAIRE (avril 1998)

    La gare de Prévost est un bâtiment long de 87 pieds et large d'environ 16 pieds. Il compte un rez-de-chaussée qui sert à l'accueil des visiteurs et aux expositions, et un étage (jadis le logement du chef de gare) qui servira de bureau et de centre de coordination pour les organismes communautaires de Prévost.

    On compte une quarantaine d'organismes communautaires à Prévost, des organismes à buts non lucratifs, incorporés ou non, qui oeuvrent pour le mieux-être de la population dans le domaine des loisirs, du développement économique, de la santé, du patrimoine ou même des services sociaux.

    La plupart de ces organismes sont éparpillés, isolés, et manquent de moyens et de soutien technique. Très souvent, ils cherchent des lieux pour tenir leurs réunions et la presque totalité ne peuvent compter sur un secrétariat permanent.

    Dans notre gare rénovée, nous avons prévu que l'étage sera utilisé par les organismes communautaires. On y trouvera d'abord une grande salle de réunion capable d'accueillir une vingtaine de personnes, où les organismes pourront tenir leurs assemblées de conseil d'administration ou même leurs assemblées générales. On y installera aussi un secrétariat permanent que pourront se partager plusieurs organismes.

    Le projet consiste à offrir aux organismes intéressés à les partager, un ordinateur, un téléphone, un télécopieur, un photocopieur, de l'espace de rangement pour les archives ou les accessoires, et un secrétariat permanent.

    Parmi les organismes invités à partager l'étage de la gare, on retrouve notamment le Comité de la gare, la Société du patrimoine de Prévost, l'Association des gens d'affaires de Prévost, le Comité organisateur de la Fête nationale, le Club optimiste de Prévost, les Jeunes planteurs d'arbres, les Narcomanes anonymes, les Alcooliques anonymes, la Société d'horticulture de Prévost, les parents qui reçoivent les enfants de Tchernobyl, le Club de l'âge d'or, le Ciné-club de Prévost, etc.

    Tous ces organismes ont en commun le fait qu'ils agissent pour la communauté. Ils ont aussi en commun que leur action bénévole se retrouve souvent compliquée par le fait qu'ils n'ont pas d'appuis logistiques. À l'étage de la gare, ils trouveront cet appui en mettant en commun leurs ressources.

    Nous voulons ainsi créer le contexte qui permettra à ces organismes de mieux travailler au développement de la communauté prévostoise.

    Ainsi en rénovant l'étage de notre gare presque centenaire, nous allons lui donner une vocation qui permettra à ceux qui agissent pour le mieux être de la communauté de disposer de l'appui logistique et de la force du regroupement des ressources.

    Gilles Pilon, président (1997-2002)
    Comité de la gare de Prévost, avril 1998


    Écrivez-nous
    garedeprevost@GMAIL.COM

    envoyez-nous vos commentaires, images,
    projets et autres.

    Gare de Prévost
    1272, rue de la Traverse, Prévost, J0R 1T0
    Téléphone: 450-224-2105

    Retour à l'accueil


    Site réalisé par
    Inter-actif Communications